3 minutes
de lecture

Commerçants et artisans : quels sont les différents labels existant et leurs avantages ?

Mardi 25 mai 2021

Signe distinctif pour les consommateurs, l’obtention d’un label permet aux commerçants de prouver leurs engagements qu’ils soient environnementaux, de qualité ou de provenance. 

En effet, le plus souvent, les labels permettent aux commerçants de matérialiser leurs engagements par la présence d’un logo sur la devanture de leur commerce, à la bonne vue de la clientèle.  🔍

👉 Aujourd’hui, il existe de nombreux labels en France et dans le monde, mais les commerçants sont encore peu nombreux à en demander l’obtention. 


📣 ROBIN répertorie pour vous les labels de qualité à la disposition des commerçants et les avantages et inconvénients que présente l’obtention de ces labels.


🔹 Quels sont les labels existants pour les commerçants et les artisans ?

  • Le label « Préférence Commerce » 🚩

Ce label est attribué par les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) sur tout le territoire national aux commerces de proximité.

Il certifie la qualité d'accueil et de service du commerçant et permet ainsi de redonner confiance aux clients.

👉 En adhérant à ce label, les commerçants prennent divers engagements tels qu’'accueillir avec courtoisie, développer ses compétences et apporter un conseil personnalisé à ses clients. 


📝 Comment ? 

L’attribution de ce label s’effectue en plusieurs étapes

  1. Le commerçant doit prendre contact avec un conseiller de la CCI dont son commerce dépend.

Pour connaître la CCI compétente, vous pouvez consulter cette liste✔️


  1. Il est nécessaire pour le commerçant de réaliser une première évaluation de l’attractivité et de la qualité de son commerce par le biais d’un formulaire disponible sur cette page


  1. Un conseiller CCI réalise un audit du commerce, directement sur place, pour étudier la conformité à une grille d’environ 80 critères. A la suite de son audit, un rapport est émis et des préconisations peuvent être communiquées au commerçant afin qu’il se mette en conformité avec les exigences du label. 📌


  1. Un client mystère se rend dans le commerce pour réaliser un nouvel audit du commerce et de sa qualité. Un appel est également passé par un client mystère. 📞


  1. Un bilan est dressé à la suite de ce processus et, en discussion avec le conseiller CCI, un plan d’action est établi pour améliorer la qualité du commerce. Le dossier du commerçant est présenté à un Comité local qui accepte ou non d’octroyer le label au commerçant. 🔍


💡 A savoir, en cas d’obtention de ce label, le commerçant reçoit des éléments de communication lui permettant d’afficher l’obtention de ce label dans son commerce. 


💰 Combien ça coûte ?

En 2020, l’obtention du label coûtait environ 120€ HT


⏳ Pour combien de temps ? 

Ce label est attribué pour une durée de 2 ans

💡 A savoir, la 2ème année, une visite de contrôle du respect des engagements pris par le commerçant du fait de l’obtention de ce label est réalisée. 


  • Le Label « Maître Artisan » 🚩

Attribué par les Chambres des Métiers et de l’Artisanat (CMA), ce label permet aux artisans de communiquer sur leurs niveaux de compétences et sur la reconnaissance de leur savoir-faire.

Ce label bénéficie d'une forte notoriété chez les consommateurs et son logo est très reconnaissable

💡 A savoir, un label existe également pour les artisans exerçant dans les métiers de l’art. L’obtention du label « Maître Artisan d’Arts » répond aux mêmes conditions d’attribution que le label « Maître Artisan ». 


📝 Comment ? 

Ce label est attribué dans 3 cas  : 

  • L’artisan est titulaire d’un Brevet de Maîtrise et exerce son activité professionnelle depuis 2 ans

💡 A savoir, le label sera octroyé par le président de la CMA dont dépend l’artisan. 


  • L’artisan est immatriculé au Répertoire des Métiers depuis au moins 10 ans et il justifie d’un savoir-faire particulièrement reconnu ou de sa participation à des actions de formation et de transmission du savoir-faire


  • L’artisan est titulaire d’un diplôme d’un niveau de formation équivalent au Brevet de Maîtrise et exerce son activité professionnelle depuis au moins 2 ans

💡 A savoir, pour ces deux derniers cas, le label est octroyé après examen de la Commission Régionale des Qualifications aux personnes dont dépend l’artisan


👉 Pour bénéficier de cette appellation, l’artisan doit envoyer une demande, par écrit, au Président de la CMA dont il dépend, expliquant sa situation et complétée des pièces justificatives nécessaires. 

Pour trouver de quelle CMA vous dépendez, vous pouvez consulter cette page.  


💰 Combien ça coûte ? 

L’attribution de cette distinction n’est pas conditionnée au versement d’une somme d’argent. 

⏳ Pour combien de temps ? 

Ce label n’est pas octroyé pour une durée déterminée. L’artisan y a droit tant qu’il remplit les conditions d’octroi. 


  • Le label  « Qualité Artisan » 🚩

Label attribué également par les CMA, il se distingue du précédent en ce qu’il est plus facile de l’obtenir et donc davantage d'artisans se le voient attribuer

📝 Comment ? 

A l’image du  label « Maître Artisan », une demande doit être effectuée, par écrit, au Président de la CMA dont dépend l’artisan.

👉 L’artisan qui en fait la demande doit être immatriculé au Registre des Métiers et justifier du respect d’au moins un des critères suivants

  • Etre titulaire d’un CAP, d’un BEP ou d’un autre diplôme homologué pour le métier exercé
  • Exercer son activité professionnelle depuis au moins 3 ans


💡 A savoir, cette distinction est normalement accordée automatiquement par les CMA.

En cas de non-obtention, il est nécessaire de contacter la CMA dont l’artisan dépend. 


💰 Combien ça coûte ? 

Comme pour le label « Maître Artisan », son obtention n’est pas conditionnée par le versement d’une somme d’argent


⏳ Pour combien de temps ? 

Ce label n’est pas octroyé pour une durée déterminée.  L’artisan y a droit tant qu’il remplit les conditions d’octroi. 


  • Le label « Entreprise du patrimoine vivant » 🚩

Haute distinction de l’Etat, attribuée rarement, ce label est le gage d’un grand savoir-faire du commerçant ou de l’artisan des secteurs de l’Industrie, de l’Art et de la Gastronomie. 

📝 Comment ? 

L’obtention de ce label est conditionnée au respect de 3 critères, examinés ensemble : 

  • La possession d’un patrimoine économique particulier
  • La détention d’un savoir-faire hautement technique ou traditionnel qui tend à disparaître
  • Un ancrage territorial particulier ou une notoriété internationale


Toute entreprise, inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés ou au Registre des Métiers, ayant une activité de transformation, de production, de restauration ou de réparation peut déposer une candidature sur cette plateforme


💰 Comment ça coûte ? 

Le dépôt de la demande de ce label est conditionné au versement d’une redevance, dont le montant varie en fonction du chiffre d'affaires du demandeur, entre 250€ et 950€

⏳ Pour combien de temps ? 

Ce label est attribué pour 5 ans. 


  • Le label « Meilleurs ouvriers de France » 🚩

Le MOF est un titre extrêmement convoité par les commerçants et artisans.

Son obtention découle d’un concours, organisé tous les 3-4 ans, dont les épreuves se déroulent sur plusieurs années. 

📝 Comment ? 

Un dossier de candidature doit être transmis, par tout commerçant ou artisan âgé d’au moins 23 ans, sur cette plateforme. L’inscription peut être réalisé à titre individuel ou en équipe. Un MOF est élu pour chaque métier, dont vous pouvez trouver la liste sur cette page du site officiel. 

💰 Combien ça coûte ?

Le dépôt du dossier de candidature coûte 200€

⏳ Pour combien de temps ? 

Le lauréat du concours se voit attribuer le titre de MOF pour le restant de sa carrière.

Il peut faire partie de la société nationale des MOF et ainsi participer au concours des Meilleurs apprentis de France. 


🔹 Quels sont les avantages de l’obtention d’un label ?

L’obtention d’un label de qualité présente d’indéniables avantages pour le titulaire. 👍

En effet, ce dernier peut bénéficier de :

  • Un signe distinctif par rapport à ses concurrents et donc d’un avantage concurrentiel sur eux ; 
  • Une reconnaissance de la qualité du bien ou du service rendu de la part des acteurs publics ;
  • Un outil de communication fort et notoire, tant au niveau national que local ; 
  • Une récompense pour le titulaire et ses salariés de leur travail et de leur savoir-faire, devenant ainsi une source de motivation au quotidien ; 
  • Un gage de confiance et de qualité pour ses clients, conduisant à de meilleures ventes.


🔹 Quels sont les inconvénients ? 

L’obtention d’un label de qualité, tel que ceux présentés plus haut, présente également des inconvénients.

👉 Le commerçant ou l’artisan doit prendre en compte ces inconvénients dans sa décision de se lancer dans ces démarches.

Ainsi, il doit avoir conscience que

  • Le processus d’obtention peut être long
  • Le processus d’obtention peut être coûteux en temps et en argent
  • Parfois, le label n’est octroyé que pour une durée limitée, obligeant à renouveler les démarches ; 
  • L’obtention d’un label engage le titulaire au respect de certains obligations ;
  • Des inspections surprises peuvent avoir lieu, imposant au titulaire une certaine rigueur au quotidien pour respecter les engagements pris.

Qui est ROBIN ?

L'interlocuteur rassurant qui anticipe les problèmes juridiques des entrepreneurs

Comment cela fonctionne ? 

À l'aide d'une plateforme dédiée numérique et téléphone, disponible 7 jours sur 7, posez votre question avec vos mots, nous vous offrons 20 minutes au téléphone avec un avocat expert pour vous répondre

Mettre ROBIN à disposition de mes entrepreneurs

Pour poser votre première question juridique à ROBIN ou prendre contact avec l'équipe, prenez rendez-vous avec nous. 

Autres articles

Copyright © 2021 ROBIN. Tous droits réservés.